bolon_experiments_garsnashero.jpg

Collaborative Conversation #2: Dag Klockby of Gärsnäs

Pouvez-vous nous parler un peu de vous et de votre parcours dans le secteur de l'ameublement ?

Mon parcours dans l'entreprise commence à la fin des années 70, lorsque j'étais employé chez NK Furniture à Göteborg, la ville où je suis né. Ma passion pour le design et l'architecture est la principale raison pour laquelle je suis encore dans l'industrie. Après des études d'économie et d'art, j'ai commencé à travailler en 1983 avec des meubles finlandais à Stockholm, dans une entreprise qui s'appelait Avarte, puis chez Lammhult à Stockholm entre 1986 et 1988.

À la même époque, j'ai rencontré ma femme Anna Axelsson, la fille du professeur Åke Axelsson. Nous avons créé une entreprise appelée Galleri Stolen en 1988. Durant les années 1990, l'entreprise s'est développée et a acquis une usine à Skirö dans la région de Småland, où nous avons fabriqué nos meubles conçus par Åke Axelsson.

En 2003, nous avons fusionné Galleri Stolen avec Gärsnäs AB, qui appartenait alors à Expanda, aujourd'hui Lammhult Design Group. Le nom de Galleri Stolen a cessé d'exister et nous avons nommé la nouvelle entreprise Gärsnäs AB.

Avec l'acquisition de Gärsnäs, je suis devenu le PDG de la société. Notre passion pour le design en général et le design des meubles nous a conduits au fil des ans à renouveler et modifier de façon radicale la collection originale de Gärsnäs. C'est la combinaison de la longue et riche histoire de Gärsnäs et de notre travail qui a permis notre réussite et à une croissance favorable. Nous employons actuellement plus de 50 personnes pour un chiffre de ventes d'environ 100 millions de SEK en 2016.

Quand êtes-vous entré en contact avec BOLON pour la première fois ?

Mon premier contact avec Bolon date du début des années 2000, lorsque j'ai rencontré Annica Eklund et son père, Lars Eklund. Ensuite, nous avons vu Bolon à divers salons, etc. Les réunions avec Bolon ont toujours été positives et par intérêt personnel, j'ai essayé de suivre l'évolution passionnante de Bolon au cours des 10-15 dernières années.

Quelle a été votre participation dans cette collaboration ?

Mon engagement dans ce projet avec Bolon a été complet et actif. Dès le début, quand Annica nous a demandé si nous voulions participer à ce projet, j'étais très enthousiaste et j'avais hâte de collaborer avec Bolon.

Comment décririez-vous votre expérience avec BOLON ? Que pensez-vous de BOLON en tant qu'entreprise ? Sur quel type de meubles avez-vous choisi d'expérimenter ?

Pour moi, Bolon est une entreprise qui, d'une manière exemplaire, a fait un incroyable parcours, passant d'une entreprise relativement traditionnelle travaillant avec des tapis de vinyle à un nouveau niveau et une nouvelle dimension – grâce à un excellent design, un marketing intelligent et un esprit d'entreprise déterminé.

Aujourd'hui, je considère Bolon comme une marque très forte et bien positionnée sur le marché international, combinant un excellent design avec une responsabilité sociale et une performance environnementale solides. Nous avons choisi de travailler avec nos deux palettes rembourrées, Elsa et Jac, conçues par Emma Marga Blanche et Fredrik Färg. Nous expérimentons également avec notre canapé modulaire PoP, un design de Pierre Sindre et Patrik Bengtsson. Dernier point, mais pas le moindre, nous testons le matériau sur notre célèbre fauteuil Hedwig 2016, un design de David Ericsson.

 

  • bolon_experiments_garsnas2.jpg
  • bolon_experiments_garsnas5.jpg
  • bolon_experiments_garsnas3.jpg

Comment s'est déroulé le travail avec le matériau ? Des difficultés ? Des avantages ?

Le matériau est nouveau pour nous et a d'autres exigences que les tissus traditionnels. Certaines formes et travaux de tapisserie compliqués ne sont pas appropriés, certainement pas avec les connaissances et l'expérience de nos clients actuels. Cependant, l'avantage de ce matériau légèrement plus lourd est sa qualité intrinsèque qui lui permet de remplacer ou de constituer une alternative au cuir ou à la toile. Le défi consiste à développer davantage de connaissances et de technologies autour de la composition du matériau et, éventuellement, de développer des mobiliers spécialement adaptés au matériau, tels que le mobilier d'extérieur, etc.

Que pensez-vous du résultat final – avec l'utilisation des matériaux BOLON ? Quel impact ont-ils eu sur le résultat ?

Le mobilier a une expression différente – similaire à la mode et la manière dont ce que nous portons affecte notre apparence.

Les couleurs et textures du matériau sont innovantes, en particulier la combinaison de laine et de vinyle. Le matériau a une profondeur tridimensionnelle d'un ressenti différent par rapport aux tissus d'ameublement classiques.

Le mobilier a un aspect un peu plus brillant et luxueux, un côté un peu plus haute couture.

Quelles possibilités pourraient apporter les matériaux BOLON à votre production ?

Certains de nos meubles peuvent avoir une application plus large. Le matériau en combinaison avec le mobilier peut trouver de nouveaux environnements, comme les environnements extérieurs/intérieurs, et bien sûr dans les hôtels restaurants qui exigent des matériaux à la fois attrayants et robustes résistants à l'usure et faciles à entretenir.